Muriel COLOMBO

Muriel COLOMBO, Directrice d’Hôpital

Quartier Rives de Meurthe

En lien avec ma mobilité professionnelle, j’ai vécu notamment à Rennes et à Lyon. Ces villes ont réalisé depuis déjà plusieurs années des actions concrètes pour améliorer la qualité  de vie  de leurs habitants :  Redynamisation de la ville avec la présence de petits commerces et marchés, espaces dédiés au mode de déplacement doux (vélo, marche à pied), espaces partagés et intégration de mobilier urbain favorisant l’animation et la vie des quartiers, manifestations culturelles gratuites tout au long de l’année…

Depuis deux ans, je suis installée à Nancy, ville dans laquelle j’avais fait en partie mes études Si je suis heureuse d’être revenue dans ma région natale après douze ans, je n’ai pas retrouvé cette qualité de vie. Je fais le même constat que beaucoup d’entre nous : des quartiers en abandon, des immeubles dégradés, des commerces fermés,  une ville où se déplacer sans voiture est difficile.

Je crois au débat citoyen et aux partages d’idées pour engager le changement.

Par mon métier et par mon intérêt citoyen, j’ai simplement pris connaissance des actions menées par le Conseil Départemental.

J’ai forgé une opinion que je crois juste à propos de Mathieu Klein : il est en capacité d’ouvrir une nouvelle voie pour Nancy, un voie qui donne tout son sens à la citoyenneté et à la solidarité

C’est un rêve éveillé : nous pouvons penser la ville autrement. Autrement cela veut dire pour une meilleure qualité de vie, pour plus de solidarité, pour que chacun trouve sa place, des personnes les plus vulnérables aux plus nantis.

Autrement, cela veut dire repenser la mobilité, repenser l’aménagement des espaces de vie, l’animation des quartiers, l’accès à la santé, à la culture et aux savoirs. Un grand programme, à coconstruire !